La kinésiologie, une évidence

Introduction à la kinésiologie par Carole Matton

Qui suis-je ?

Kinésiologue énergéticienne depuis six ans, jai été pendant longtemps entrepreneuse dans le domaine du textile, gérant plusieurs boutiques et salariés avec mon conjoint.
Suite à une séparation difficile, je me suis trouvée à un moment donné dans une situation de lassitude vis-à-vis de mon travail, mais aussi de ma vie personnelle et jen suis arrivée à perdre pied. 


Le poids de mon mal-être était tel que je me suis retrouvée en burn-out, dans une situation de perte de confiance, avec une vraie nécessité de faire un travail sur moi.
Jai vécu pendant longtemps avec des douleurs physiques importantes, au niveau du dos particulièrement, pour lesquelles jai même subi des opérations. 


Ce sont ces douleurs physiques, liées à ma douleur psychique, qui mont menée à la kinésiologie.
Cette rencontre avec la kinésiologie a déclenché un vrai bouleversement intérieur. Elle ma permis dinitier le travail de développement personnel qui m’était indispensable pour poursuivre mon chemin mais cette fois-ci plus en accord avec moi-même. 

Nos questions

Comment avez-vous choisi de devenir kinésiologue ?

L’apprentissage des techniques de kinésiologie m’a permis de travailler sur moi, bousculant mes émotions, me confrontant aux blessures de mon passé.


Ce cheminement était avant tout personnel, je n’y voyais pas encore une quelconque perspective professionnelle. 


J’ai enchaîné les modules de formation, apprenant une technique puis l’autre, jusqu’à ressentir un vrai appel intérieur, une évidence : je devais en faire mon métier. 


Au fil des rencontres et des formations, j’ai également pu pratiquer le magnétisme et la thérapie énergétique en général. J'ai appris à utiliser l’énergie présente en moi, en suivant les techniques qui m’ont été enseignées.


Je n’avais jamais eu d’expérience avec l’énergétique auparavant et n’avais donc pas développé de capacité en ce sens. Mes formateurs m’ont appris à développer mon énergie, à la travailler et à la transmettre pour guérir. 


L’énergétique m’a attirée tout autant que la kinésiologie car cette notion de vibrations, de corps énergétique, me passionne. 

La kinésiologie, son origine et son fonctionnement

La kinésiologie trouve son origine aux Etats-Unis dans les années 60. Cette technique a été développée par un chiropracteur ayant découvert que les réactions des muscles étaient différentes, selon le stress ressenti ou non par le corps. 


La kinésiologie utilise le test musculaire pour obtenir des réponses aux questions qui sont posées à la mémoire cellulaire. En fonction de la réponse, le muscle va réagir différemment selon le stress ressenti.
En tant que kinésiologue, jobserve cette différence de réponse musculaire, en fonction des questions posées et des réponses du corps. Le muscle peut tenir ou lâcher et cest là que nous trouvons la réponse. 


Cette réponse est parfois flagrante, mais elle va surtout sintensifier au fur et à mesure du temps et de lexpérience que jacquiers dans ma pratique. Plus je travaille, plus je pratique, plus jaméliore ma posture et mon accompagnement. 


Cette technique est vraiment bluffante car elle outrepasse le mental conscient. Elle lève tous les mécanismes de défense mis en place par lego ou la conscience, cest le corps qui parle seul et demande ce dont il a besoin.
Toutes les séances apportent une libération de stress émotionnel. Pour accompagner chaque personne dans cette libération, je suis dans linstant présent, dans l’écoute et dans laccueil de la personne que j’accompagne. 


Jutilise la technique TIOC (Three In One Concept), qui est une technique de libération émotionnelle et comportementale. Elle va aller libérer le stress engrammé dans le corps et permet de faire une récession d’âge.
Le corps nous emmène, selon le traumatisme ancré et son origine, à l’âge de la personne à cette période. Le traumatisme ancré va remonter et bousculer émotionnellement la personne soignée, lobligeant à faire face à des blessures trop douloureuses pour être affrontées seul(e). 


Lobjectif est de désengrammer le corps de tous les stress, les traumas, les croyances et les conditionnements que nous avons engrammés. En les libérant, nous effaçons dans le même temps les blessures passées.


Ces zones qui ont été blessées restent comme des plaies ouvertes que lon ne regarde pas. Tant quon ne les a pas regardées et guéries, nous vivrons des situations dans notre quotidien qui viendront appuyer sur ces blessures et engendrer une souffrance permanente. 

Quels sont ses bienfaits ?

La kinésiologie est une technique psycho-corporelle qui amène à un équilibre physique, mental et émotionnel.


Elle aide à traiter des douleurs, des problèmes physiques et à gérer le stress associé aux douleurs. Elle agit efficacement sur des problématiques psycho-émotionnelles telles que les peurs, les angoisses ou le stress. 


Elle permet d’améliorer la confiance en soi et l’estime de soi, ainsi que la relation à soi et aux autres.


La kinésiologie aide à retrouver son potentiel, ses ressources.


Elle s’adresse à tous (de l’enfant à l’adulte).

Toutes les personnes que vous recevez sont-elles ouvertes à recevoir un soin ?

Oui, la plupart des temps les personnes qui viennent me voir sont prêtes.

Elles mont connu par le biais de mon réseau, de mes conférences ou de mon site internet. 


Elles peuvent avoir des réticences, la peur de se confronter à leur propre souffrance et de ne pas contrôler les réponses de leurs corps lors du soin. Elles peuvent également craindre ce que le corps va révéler dont elles ne seraient pas conscientes.


Ce conditionnement consistant à apprendre à ne pas être nous-mêmes dans la société daujourdhui, les place dans une situation dont elles ne savent pas comment sortir.


Je suis là pour les aider à souvrir à cette douleur émergente. 

Comment travaillez-vous entre kinésiologie et énergétique ? Pourquoi allez-vous privilégier une thérapie plutôt que l'autre ?

Les deux thérapies sont très complémentaires. Pour autant, je ne me sentirais pas à laise à ne pratiquer que des soins énergétiques et plus de kinésiologie. 


L’énergétique ma apporté des perceptions sensorielles différentes, me permettant de comprendre ce quil se passe dans notre corps énergétique, émotionnel et mental. Cela me permet davoir plusieurs cordes à mon arc et dadapter mes séances en fonction de la personne et de ses besoins. 


Je vais par exemple, sur un accompagnement de quatre séances, proposer une séance de soin énergétique et trois séances de kinésiologie. Je vais également utiliser dautres outils comme la visualisation, ou un travail de nettoyage permettant à la personne de se libérer de ce qui lencombre. 


Mon objectif est de redonner à la personne son pouvoir et qu’elle puisse prendre conscience de ses comportements contre-productifs.

Comment se déroule un suivi en kinésiologie ?

Je commence par une anamnèse lors de ma première rencontre avec la personne qui vient me rencontrer. Cet entretien me permet d’identifier ses difficultés et ce quelle a envie de dépasser, de déterminer les problématiques à travailler. 


Sur cette base, j’établis des thèmes de travail en accord avec la personne et chacun de ces thèmes fera lobjet dune séance.  


Je laisse à chaque personne le choix du thème de séance car ce nest pas à moi de le choisir à sa place. Dans notre formation, laccent est mis sur le fait de redonner le libre-arbitre à chaque personne, de lui laisser tout pouvoir et toute responsabilité dagir sur son mieux-être. 


Une fois le thème choisi, pour mettre en oeuvre la technique TIOC (Three In One Concept) que jai choisi dutiliser, la personne peut rester debout ou assise.
Il existe également la technique du Touch for Health (Santé par le Toucher) qui, elle, sutilise mieux en plaçant la personne allongée sur une table de soin. Tous les kinésiologues sont formés à cette technique, plus basée sur des mouvements et des équilibrations dans tout le corps. 


Lorsque la personne est installée, je lui tiens les deux bras au-dessus du poignet en utilisant le test musculaire pour poser les questions et établir un dialogue avec le corps, la mémoire cellulaire.


Selon les concepteurs de la kinésiologie, lorsque l’on vit un stress ou que l’on éprouve une émotion perturbatrice, le muscle se vide, son tonus est "faible" :  il y a un vide énergétique.

En revanche, si le muscle est correctement alimenté en énergie, il garde sa position :  il est « fort ». 


C’est cette variation de test que l’on utilise pour détecter les différents stress ou blocages, ainsi que les différentes corrections dont le corps a besoin pour retrouver son équilibre énergétique.


Par exemple l'une des corrections, appelée «  Baromètre du comportement », consiste en un ensemble de mots qui vont permettre à la personne de se reconnecter à ses ressentis émotionnels demeurés enfouis au fond d’elle et de les libérer avec douceur.

Lorsque je démarre un suivi avec une personne que je connais pas encore, je recommande environ une séance par mois sur 3 ou 4 mois.
Je vais proposer mes soins, mais aussi demander à la personne de travailler en parallèle plusieurs exercices en autonomie. Mon intention est d’aider la personne à reprendre la responsabilité de son bien être.


La combinaison des soins et du travail personnel demande du temps à la personne pour porter ses fruits. Les bénéfices sobservent en effet sur du moyen ou long terme, cela dépend de chacun.


De mon côté je naime pas imposer les choses, je madapte à la personne et préfère lui laisser le choix du nombre de séances à suivre. Il sagit de vrais changements de comportement, cela ne se fait pas en un claquement de doigts. Trois ou quatre séances permettent à la personne de vraiment valider les points sur lesquels le travail a été fait et de de ressentir les bénéfices dans sa vie. 

Quel est le coût de ce suivi ?

Les séances de kinésiologie sont facturées en moyenne de 50 à 80€.
De mon côté, je facture une séance dune durée de 1h30 à 2h, au prix de 65€. Je ne travaille pas à la chaîne, je prends le temps de favoriser la qualité de l’écoute, de créer le lien avec la personne qui vient me voir.

En conclusion...

Tous ces maux enfouis nous font adopter des attitudes d’évitement, nous plongeant parfois dans des situations très mauvaises pour nous ou notre santé.
Nous pouvons nous plonger à corps perdu dans le travail, nous mettre à boire en excès au prétexte de samuser entre amis, fumer en excès, manger en excès... Tout cela nest que lexpression dun mal-être dont nous cherchons à éviter daffronter la cause. 


Selon moi, le bien-être, cela se travaille. 

Mon objectif, dans cette approche holistique est dutiliser toutes les cordes que jai à mon arc pour redonner à chaque personne sa responsabilité, quelle puisse redevenir actrice de son bien-être et de sa vie. 

Vous souhaitez contacter Carole Matton ?

Plus de publications

0 commentaires

Laisser un commentaire

Tous les commentaires du blog sont vérifiés avant d'être publiés